Les Rêves de Juliette

Poster un commentaire

Dossier artistique

Les Rêves de Juliette : du documentaire au théâtre

Ils ont entre 25 et 30 ans et me parlent face caméra. Ils se rappellent tant bien que mal leurs rêves d’enfant, formulent leurs aspirations présentes, interrogent le passage à l’âge adulte et ses conséquences.

Devenir adulte. Est-ce devenir libre de ses choix, libre d’être soi-même, ou bien est-ce renoncer à ses rêves et ses idéaux pour entrer en compromis avec la société et ses exigences ? Est-ce la faculté de décider de qui l’on est ou bien est-ce la nécessité de trouver sa place dans un système normé ?

Du documentaire, j’ai eu envie de glisser vers le théâtre avec la tentation ivre de m’immiscer dans les brèches de cette parole brute pour en laisser jaillir une matière fantasmée et poétique.

C’est le « Laboratoire du Possible ». Un coach-présentateur s’entretient avec de jeunes adultes en devenir pour leur transmettre sa philosophie du savoir-gagner. Son astuce: une caméra pour révéler ses interlocuteurs à eux-mêmes. Le talk-show est jalonné par les interruptions énigmatiques de la Drôle d’Enfant Déjà Vieille.

Un projet laboratoire : inventer un mariage heureux et producteur de sens entre ces deux arts du simulacre que sont le théâtre et la vidéo.

Sur ce projet, j’ai voulu poursuivre ma réflexion autour de l’utilisation de l’outil vidéo sur scène, et essayer ainsi de tendre un pont entre le documentaire et le théâtre – deux arts qui me passionnent par leur qualité humaniste, leur force poétique et politique. Dans quelle mesure cette association peut-elle pousser plus loin encore la force d’expression poétique du théâtre ? Quelle place et quel rôle donner à la vidéo ? Que peut-elle grossir du vivant représenté sur scène ?

J’ai fait le choix d’utiliser la vidéo en direct pour donner matière à ma réflexion sociologique sur l’image et la représentation en général.

La vidéo omniprésente devient ainsi un partenaire de jeu, un outil au service du spectacle vivant, et une nouvelle contrainte avec laquelle les comédiens doivent composer. À travers les choix de cadrage, les gros plans, l’exploitation des dysfonctionnements et la manipulation de l’image vidéo en direct, cette dernière offre, en outre, la possibilité d’une grammaire, et d’une poésie propres qui viennent compléter et enrichir celles du plateau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

L’actu en images

%d blogueurs aiment cette page :