Les Enfants du Macadam

Poster un commentaire

Illustration Enfants du Macadam

Spectacle tout public à partir de 7 ans
En salle ou en plein air
Création 2013
De et par :
Alexandre Galiacy
Caroline Loze
Jean-René Oudot
Création sonore :
SICAA
Création lumière :
Martine Vinsani
Production :
Rêve de Moi, j’Rêve de Toi / MJC-MPT de Noisiel
Dossier artistique et pédagogique
Diaporama
Démo Bande-son

L’HISTOIRE

L’histoire se passe dans une cité de bitume où les immeubles chatouillent les nuages.

Nino n’a pas d’argent, pas de travail, pas de famille ni d’amis. Il erre seul dans la rue et promène sa carcasse de honte à l’ombre des gens bien comme il faut. Nino est invisible et ça lui va très bien comme ça.

Éric est un policier zélé et intransigeant. Il aime son métier à la folie et ne sait pas toujours distinguer les vraies crapules des pauvres gens. Il est sûr et certain que c’est par la force qu’il assurera la paix et la tranquillité dans la ville.

Grenadine ne fait rien comme les autres. Elle s’habille bizarrement. Elle parle bizarrement. Elle regarde bizarrement. Partout où elle va, elle transporte avec elle sa grosse valise. Personne ne sait vraiment qui elle est ni d’où elle vient.

Tout sépare ses trois personnages. Pourtant, un jour, leurs chemins vont se rencontrer…

Une fable poétique et politique

Dans cette nouvelle création, nous abordons une thématique qui nous tient à cœur : celle de la solitude et de l’exclusion sociale.

Ce phénomène n’est certes pas nouveau, mais il semble aujourd’hui s’être aggravé sous l’effet combiné de la crise du logement et du chômage. Et, avec l’effritement des liens sociaux, les personnes en difficulté sont de plus en plus seules face à leur détresse.

Les gens qui vivent dans la rue ne nous ont jamais paru aussi nombreux et aux vagabonds se sont ajoutés les plus vulnérables. Dans le métro, sur les bancs publics, à côté des distributeurs et des boulangeries et même par terre en plein milieu du trottoir, ils sont tellement présents dans la ville qu’ils finiraient presque par faire partie du décor. Or, le danger justement réside dans la banalisation de cette dure réalité sur laquelle on préfère parfois fermer les yeux. C’est pourquoi nous avons voulu la placer au centre de notre histoire et redonner ainsi un visage et une voix à ceux qu’on n’entend plus et qu’on ne voit plus.

Nous souhaitons raconter une histoire forte et poétique qui puisse parler de façon simple et directe aux enfants et leur rappeler que ces gens ne sont pas des « monstres » mais des hommes avec leurs souffrances, leurs rêves brisés, leurs espoirs peut-être.

Nous nous sommes donc attelés à l’écriture d’une fable symbolique, visuelle et musicale : elle raconte l’histoire d’un homme marginal, perdu et désillusionné, dont la vie va changer avec la rencontre d’un être mystérieux et salvateur.

Corps et Musique

Pour faire travailler l’imaginaire des enfants et les placer en spectateurs actifs, nous avons développé deux axes scéniques: le langage corporel et le langage musical.

– le langage corporel :

Le pari de ce spectacle est de raconter une histoire avec très peu ou pas de texte. Tout repose sur les corps, symboliques et sensibles, qui se meuvent dans un jeu à mi-chemin entre le burlesque et la chorégraphie. Par leur pouvoir suggestif, ils laissent ainsi la place à l’imaginaire. Chaque personnage a sa propre gestuelle, son langage poétique.

– le langage musical :

Ces corps évoluent avec une musique omniprésente. Acteur à part entière, la musique n’est pas là que pour créer une ambiance. Comme les corps, c’est un langage porteur de sens. Narrateur omniscient, elle crée ses propres images qui peuvent accompagner les corps ou, au contraire, les mettre à l’épreuve. Des images qui peuvent aussi raconter autre chose.

Au-delà de la musique, nous travaillerons les bruitages comme une façon de sculpter l’espace et le hors-champs, et de ponctuer la gestuelle et les actions des personnages.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

L’actu en images

%d blogueurs aiment cette page :